Loading
Chargement de la page en cours...
Crédit Photo © 2018: ‘Tendresse de Pierre’ - S.LUCE - Coord.:4.231251,45.379977

CONTRIBUTIONS

Merci à :
- Carl S.
- Jean-Paul L.
- Sylvain L.
- Thierry R.
- Vero F.
pour leurs contributions.

FICHES

La page affiche à l'ouverture les fiches mises à jour recemment. Vous pouvez effectuer une recherche à l'aide du menu Selection
En cliquant sur une fiche, celle-ci s'ouvre pour dans une nouvelle fenêtre pour en permettre l'impression par exemple

4 fiches enregistrées correspondent aux critères sélectionnés

PR-42-0048
Pierre remarquable

LA GROSSE PIERRE

Roche massive gravée

Département : Loire - 42

Commune : 42380 La Tourette
Lieu dit : le chaumas

Latitude : 45.427627185990
Longitude : 4.089403227634

DMS : N 45°25'39.45" E 4°5'21.85"

Précision de géolocalisation :
Géolocalisation correcte (~5m)

Accessibilité : En abord de voie, dans un espace non privatisé, privatisé non cloturé
Identification : Facilement repérable
Parcelle cadastrale : 000/0A/0834

Description :

Bloc rocheux issu d'éboulis provenant des hauteurs du suc de Montorsier.
Sur ça face sud, coté ruisseau de Villeneuve, à 2 m environ de hauteur, il est possible d'observer une gravure nettement visible : PF 12
Possiblement Pierre Faverjon, carrier, recensé en 1911 à Saint Bonnet le Château ou Pierre Faverjon, rentier, né à La Tourette , recensé en 1906-1911 à La Tourette, hameau de Vaux)

Légende(s) attachée(s) au lieu :

La légende s'y rattachant explique que les jeunes filles devaient la faire tourner afin de se trouver un mari dans l'année.
Création de la fiche : 15-07-21
Mise à jour : 17-07-21
Contributeur(s) :

GR-03-0001
Grotte

GROTTE DES FÉES

Cavité en bord de rivière

Département : Allier - (03)

Commune : 03250 Ferrières-sur-Sichon
Lieu dit : grotte des fées

Latitude : 46.022431547983
Longitude : 3.627097752938

DMS : N 46°1'20.75" E 3°37'37.55"

Précision de géolocalisation :
Géolocalisation correcte (~5m)

Accessibilité : En abord de voie, dans un espace non privatisé, privatisé non cloturé
Identification : Facilement repérable
Parcelle cadastrale : 000/BH/0207

Description :

Grotte présentant des concrétions et cascatelles. De faible largeur, elle se développe en un unique couloir d'environ 40m de profondeur pour la partie dite touristique.
Une deuxième section, au fond de la cavité est explorable avec du matériel spéléologique adéquat.

Les concrétions calcaires présentent des formes variées qui laissent place à l'imagination et à la fantaisie.

Les concrétions calcaires présentent des formes variées qui laissent place à l'imagination et à la fantaisie.

L'entrée est fermée par une porte verrouillée pour limiter l'accès et garantir la sécurité du site qui abrite des chauves-souris.
La clé est à récupérer à la Maison de la vallée du Sichon, situé dans le bourg de Ferrières-sur-Sichon.

Légende(s) attachée(s) au lieu :

Plusieurs légendes sont associées au lieu et aux formes évoquées par la roche
- À l'entrée de la grotte un bloc de pierre est désigné comme le "rocher du chameau'
Une jeune et belle princesse d'Orient due s'enfuir pour ne pas épouser un chevalier qu'elle n'aimait pas. Après bien des jours de fuite, elle arriva dans la montagne Bourbonnaise ou des fées l'accueillir avec générosité.
Un jour un officier de son père arriva en ces lieux et la poursuivit jusque dans cette caverne, une vieille fée, entendant ses cris de détresse, vint à son secours pour la protéger, lança vigoureusement un énorme rocher sur le soldat et sa monture qui furent tués sur le coup.
Les débris de roche les enveloppèrent et formèrent ainsi la forme du bloc.

- Un autre rocher allongé, proche de l'entrée, représenterait une femme enveloppée dans un linceul.
Un jour, la plus jeune des fées habitant ici, se baignait dans le Sichon auprès de la cavité. Elle aperçut soudain un être mystérieux, moitié magicien, moitié faune.
Celui-ci envouté par sa beauté, voulu l'enlever. La jeune fée, effrayée, s'enfuit vers la grotte et, pour lui échapper, se changea en pierre.

- Dans le fond de la grotte se trouve un bloc représentant une forme humaine soutenant la voûte sur ses épaules.
On raconte qu'autrefois, un géant habitait le bois Boudet non loin de là. Les fées, aussi bonnes et aimables que leur voisin étant détestable avaient beaucoup d'idées pour soustraire les habitants alentour à sa méchanceté.
Le géant, en rage contre ses empêcheuses de nuire, pénétra dans leur grotte pour la faire s'écrouler en soulevant la voute sur ses épaules.
Les fées l'ayant surpris, allumèrent un grand feu de balais à l'entrée de la cavité et le géant mourut ainsi asphyxié.
Le rocher, aujourd'hui encore visible, soutenant la voute est la trace pétrifiée de son forfait manqué.
Création de la fiche : 21-11-19
Mise à jour : 15-07-21
Contributeur(s) :

CU-63-0006
Cupule/Bassin

CUPULES DE ROUSSILLE

Bassins d'érosions

Département : Puy-de-Dôme - (63)

Commune : 63290 Châteldon
Lieu dit : la roussille

Latitude : 45.970056174633
Longitude : 3.564773816781

DMS : N 45°58'12.20" E 3°33'53.18"

Précision de géolocalisation :
Géolocalisation moyenne (~20m)

Accessibilité : En abord de voie, dans un espace non privatisé, privatisé non cloturé
Identification : Visible de loin et/ou signalé
Parcelle cadastrale : 000/0D/0853

Description :

Multiples bassins d'érosions de grandes dimensions, montrant pour la plupart des lèvres à renfoncement et ouverture en dégueuloir dans le plan droit du fond.
Plusieurs bassins en cascades de dimensions variés, reliés par des fractures érodés dans la roche.

Caractéristique d'une érosion lente de la roche par le vent, l'eau et les débris.

L'on retrouve ces motifs d'érosions, plus ou moins visibles et marqués, comme par exemple au rocher du Combeau non loin de là et dans tout ce secteur géologique.

Le lieu ne présente pas de traces d'outils visibles supposant d'une modification et utilisation par l'homme.
Ce qui n’exclut pas la possibilité que ce site ait été apprécié pour des fins cultuels ou utilitaires.
Création de la fiche : 21-11-19
Mise à jour : 11-07-21
Contributeur(s) :

CU-63-0007
Cupule/Bassin

PIERRE DU SANG

Rocher érodé présentant bassins et 'siège'

Département : Puy-de-Dôme - (63)

Commune : 63290 Lachaux
Lieu dit : pierre du sang

Latitude : 45.972576500000
Longitude : 3.603381390000

DMS : N 45°58'21.27" E 3°36'12.17"

Précision de géolocalisation :
Géolocalisation correcte (~5m)

Accessibilité : En abord de voie, dans un espace non privatisé, privatisé non cloturé
Identification : Visible de loin et/ou signalé
Parcelle cadastrale : 000/0D/0066

Description :

Bloc massif présentant sur sa partie Sud-Est Est 3 bassins d'érosion ouverts .
La forme d'érosion Sud pouvant servir de rampe d'accès à la partie sommitale montre un lustre plus prononcé par les passages répétés des visiteurs.
Le bassin Est présente une haute ouverture sur le flanc de la roche, formant un siège.
Un troisième bassin est visible au sommet et se déversant par une faille dans la roche.

Ce rocher montre les stigmates caractéristiques d'une érosion lente de la roche par le vent, l'eau et les débris que l'on retrouve sur d'autres rochers dans ce secteur géologique.

A noter la présence, à l'Ouest du bloc en partie basse, d'une marque de débit effectué par les carriers (trace de boites à coins en dents de scie)

Le bloc ne présente pas d'autres traces d'outils visibles supposant d'une modification et utilisation des bassins d'érosion par l'homme.

Légende(s) attachée(s) au lieu :

La légende en a fait une pierre sacrificielle du temps des druides.

Certains y ont identifié la place de chaque acteur de la scène, bourreau et sa victime.
La tête du supplicié aurait roulé dans une sorte de goulet et s'arrêtait à un endroit précis permettant au sang d'être récupéré seul en contre-bas.
Création de la fiche : 21-11-19
Mise à jour : 11-07-21
Contributeur(s) :

SELECTION

Pour effectuer une recherche dans les fiches disponibles, selectionnez les informations souhaitées puis cliquez sur Actualiser.